7 Plantes graphiques d'intérieur pour nature addict...

Que tu apprécie la nature ou la déco, cet article est fait pour toi. Découvre ces 7 plantes graphiques et leurs petits secrets.

par Claire MAJOREK

Sansevieria trifasciata.

Nom commun : Langue de Belle-mère.

A savoir : les résultats d’une étude indiquent que cette plante produit de l’oxygène pendant la nuit. C’est donc la plante parfaite pour une chambre à coucher car elle vas améliorer la qualité de l’air pendant ton sommeil.

Exposition : bonne lumière mais pas de soleil direct, cette plante peut être sortie à l’extérieur en été avec les mêmes conditions. Attention si tu souhaite placer ta plante dehors, n’hésite pas à la rentrer pendant la nuit car elle redoute une température inférieure à 12°.

Arrosage : régulier, environs une fois par semaine, attendre que la terre soit sèche en surface et arroser.


Ficus elastica.

Nom commun : Arbre à caoutchouc.

A savoir : cette arbre produit du latex mais l’utilisation de celui-ci pour fabriquer du caoutchouc n’a pas convaincu sur le plan économique et technique. Le caoutchouc est produit à partir de la sève de l’hévéa.

Exposition : le ficus elastica aime la lumière mais sans soleil direct. Il apprécie les températures comprises entre 15° et 25°. Ne le déplace pas souvent car il lui fait partis de ces plantes qui ont besoin de prendre leurs marques.

Arrosage : dès que la terre est sèche mais sans abondance, les racines ne doivent pas baigner dans l’eau. Il faudra toujours utiliser de l’eau à température ambiante et brumiser son feuillage. Dans l’idéal tu peux poser ton pot sur un lit de billes d’argile de 2 à 3 cm baigné dans l’eau, l’évaporation de celles-ci apportera de l’humidité aux feuilles.


Senecio rowleyanus.

Nom commun : Séneçon de Rowley, plante collier de perles.

A savoir : cette plante originale d’Afrique du Sud est parfaite en suspension. Elle auras besoin d’un repos hivernal situé aux alentours de 10° et d’une température estivale chaude d’environs 25°. Le séneçon de Rowley est gélif en dessous de 2° et apprécie les sols pauvres (un mélange de sable et de terreau est adapté à ses besoins).

Exposition : lumière sans soleil direct.

Arrosage : régulier au printemps, en été et durant l’automne. Arrose ton séneçon et laisse sécher la terre entre 2 arrosages. En hivers un arrosage une fois par mois suffit, juste de quoi humidifier la terre.


Alliance de cactus et plantes grasses.

Tous les cactus et toutes les plantes grasses, il existe tellement de variétés que je ne pourrais toutes les citer. Les atouts graphiques de ces plantes en terme de lignes et de couleurs permettent une grande diversité de créations.

A savoir : Pour éviter à tes cactus et plantes grasses de pourrir, un mélange de terreau et de sable est fortement recommandé. N’hésite pas à placer une couche drainante au fond de ton pot pour éviter la stagnation d’eau. La stagnation d’eau entraîne l’apparition de champignons qui peuvent faire pourrir tes plants et les tuer.

Exposition : nécessite un maximum de lumière.

Arrosage : les plantes grasses ont besoin d’un peu plus d’eau que les cactées. Arroser une fois par semaine suffit durant l’été. Reprendre les arrosages de façon progressive pour ne pas faire éclater les cellules gorgées d’eau. Trop d’arrosage peut réellement nuire à vos plants, la parcimonie est donc de mise. Ces plantes supportent bien la privation d’eau, si tu pars en vacance, pas besoin de demander à tes voisins de venir prendre soin d’elles.


Zamioculcas zamiifolia.

Nom commun : plante ZZ.

A savoir : la plante ZZ est originaire d’Afrique de l’Est, dans son pays d’origine elle pousse sur des sols sableux, rocailleux et généralement bien exposés au soleil. Je te conseille donc de préparer un substrat bien drainant pour ton plant.

Exposition : lumière claire et indirecte mais peut se contenter d’un endroit peu éclairé. Températures idéales comprises entre 18 et 26°, ne supporte pas le climat en dessous de 15°.

Arrosage : attention car cette plante ne supporte pas les excès d’arrosage, ses tiges renflées conservent l’eau et peuvent alors ramollir. A contrario, elle a quand même besoin d’eau pour survivre, arrose une fois par semaine en hiver et tous les 3 jours en été, la terre doit se dessécher entre 2 arrosages.


Pilea peperomioides.

Nom commun : plante à monnaie chinoise, plante du missionnaire, pancake plant..

A savoir : Le pilea peperomioides a 2 atouts ; tout d’abord ses feuilles rondes offrent un visuel non retrouvé chez les autres pilea. Ensuite il est moins exigeant que les autres et offre une culture beaucoup plus facile. On peut le placer à l’extérieur sous climat doux mais sa température minimale supportée est de 3° et il faut le garder au sec en hivers.

Exposition : endroit lumineux, lumière indirecte, ne pas le placer en plein soleil.

Arrosage : garde son sol légèrement humide. Laisse sécher la couche supérieur du sol entre 2 arrosages quand la croissance du plant ralentit en hiver. Les piléas ont besoin d’une humidité environnante pour s’épanouir. Préfère un terreau horticole simple avec une couche drainante sur le fond du pot. Place le pot sur un lit de billes d’argile (2 à 3 cm) régulièrement mouillé.


Monstera deliciosa.

Nom commun : Faux philodendron.

A savoir : le Monstera deliciosa est une liane solide qui produit une grande quantité de racines aériennes à l’aisselle des feuilles. Dans son milieu naturel, cette liane peut atteindre 20 m de long, chez nous, en intérieur elle peut atteindre 2 à 3 m de longueur.

Exposition : très lumineuse mais pas de soleil direct. Températures minimales idéales : 13° à 15° pour une croissance en continu.

Arrosage : modérément gourmand en eau, il faut l’arroser pour que le sol reste légèrement humide (ni plus, ni moins). Le faux philodendron a besoin de place pour se développer, ainsi que d’un sol riche et meuble. Dans l’idéal prépare lui un mélange de moitié terre de jardin et moitié terreau avec un pot ou bac suffisamment spacieux.


Voilà, j’espère que cet article te plaît et te donne envie de “verdir” ton intérieur avec amour et “designatitude” ;-)