Comment bouturer Mr Buis et Mme Clématite - Acte 2

Comme je vous l’avais promis dans mon précédent article, voici les étapes pour bouturer buis et clématites !

par Claire MAJOREK

La bouture du buis.

Ce qu’il faut savoir en premier lieu c’est qu’elle se pratique à l’automne, on est donc dans le créneau idéal !

Voici les étapes à suivre pour « cloner » vos buis :

1 Commencer par choisir des pousses de l’année d’environs 10 cm. 2 Effeuiller entièrement la base pour ne conserver que 4 à 6 feuilles (sur le haut). 3 Les mettre en terre dans de petits contenants remplis d’un mélange de terre de jardin, tourbe et sable. Ne recouvrez que les ⅔ de la tige et laisser le reste dépasser. 4 Attendre avec amour et patience jusqu’en septembre de l’année prochaine pour les transplanter. 5 Vous obtiendrez de beaux petits buis bien étoffés en 3 à 4 ans! Une économies certaines quand on voit le prix que ça coûte. Le prix d’une plante est toujours fonction de la rareté de la plante et / ou de sa vitesse de croissance. Le buis étant une plante à croissance lente coûte cher.


La bouture de la clématite

A la différence du buis, la clématite se pratique en juin ou durant l’automne mais pas n’importe comment.

Il existe des clématites à floraisons précoces et d’autres à floraisons tardive. Celles-ci se bouturent lorsqu’elle n’ont pas de boutons floraux, on aura donc des boutures en automne pour les clématites à floraisons précoces et des boutures en juin pour les clématites à floraisons tardives. Les boutures faites pendant l’automne devront être protégées du froid pendant l’hivers.

1 Sélectionnez les boutures en coupant quelques pousses de l’année juste au dessus de 2 paires de feuilles. Celles-ci devront mesurer entre 10 et 15 cm et comporter deux fois deux paires de feuilles. 2 Préparez des pots ou des godets de bouturage, choisissez les en plastique pour que le terreau ne se dessèche trop vite. 3 Remplissez le reste du pot de 50% de sable de rivière et de 50% de terreau.

Alors là, j’ai tenté de vous expliquer cette étape de taille mais franchement c‘était long et rébarbatif. Suivez le schémas ci-dessous pour arriver au même résultat (merci à la personne qui a réalisé ce dessin très explicite).

Parler de bouture est un sujet tellement vaste que je ne peux parler de tout en un article.

Je reviendrais dessus avec des détails par saison. Si vous avez des conseils, des astuces ou des expériences à partager, n’hésitez pas à me laisser des commentaires sur le blog.

Have a good day!