Help, j'ai pas la main verte!

Ne te décourage pas, il n’est pas nécessaire d’avoir la main verte pour profiter de petits coins de nature dans ton intérieur. Choisis la bonne plante pour le bon endroit, maîtrise tes arrosages et le tour est joué!

par Claire MAJOREK

Un article pour tous ceux qui ont du mal avec les plantes d’intérieur. Découvre nos petites astuces et une liste de plantes faciles à conserver.

L’exposition, un facteur important.

On arrive dans un magasin, on a un coup de coeur pour une plante et en l’achetant, on sait déjà où on veut la placer. Le soucis c’est qu’on devrait fonctionner à l’inverse car celle-ci a des besoins (en terme de luminosité) et que l’endroit choisis seras en grande partie responsable de la survie de ta plante.

Réfléchis aux endroits où tu aimerais apporter un petit côté nature, ces emplacements sont t’il lumineux? moyennement lumineux? dénués de lumière? en soleil direct? sans soleil direct?

Une plante peut avoir besoin de beaucoup lumière mais ne pas supporter un soleil direct d’où l’importance de bien choisir tes emplacements.

En fonction de tes envies, de tes goûts et des impératifs d’éclairage de chaque végétal, tu pourra choisir la bonne plante pour le bon endroit.


Un arrosage personnalisé au “toucher”.

La question qui revient le plus souvent est “je dois arroser tous les combiens de temps?”

La réponse est propre à chaque plante bien sûre, lorsqu’on fait des recherches sur une plante on pourra savoir si elle aime vivre en milieu humide, moyennement humide, neutre ou sec.

Sur internet ou en magasin, on te conseille souvent d’arroser une ou 2 fois par semaine. Ces conseils peuvent ne pas coller avec ton intérieur (maison humide, appartement sec…), apprend à arroser en touchant le terreau de tes plantes :

Avec ces conseils il te suffira juste de toucher la terre régulièrement pour connaître les besoins de tes plantes.


Plantes guerrières pour jardiniers débutants.

Après vous avoir exprimé les 2 principaux obstacles que tu peux rencontrer en acquérant une plante d’intérieur à savoir connaître les besoins en éclairage et en arrosage de ta plante, je n’allais pas te laisser sans une petite liste sympa de végétaux faciles à tenir.


Araucaria heterophylla.

Nom français : Pin de Norfolk (qui n’est pas un pin d’ailleurs).

C’est un conifère d’intérieur original, ce pin de norfolk peut atteindre jusqu’à 2m si il se plaît. Il t’offrira un joli feuillage vert mat toute l’année, ses aiguilles sont douces et son allure légère.

Exposition : lumière ou ombre légère.

Arrosage : gourmand en arrosage les premières années, il faudra l’arroser quand la surface du terreau est encore un peu humide.


Les cordylines.

Une superbe plante à grosses feuilles colorées pour égayer ton intérieur. De nombreuses espèces disponibles proposant des coloris tantôt bicolores, tricolores, vert, jaune, rose ou violet.

Exposition : cette plante existe en verte ou colorée. Les variétés colorées ont besoin de plus de lumière au risque de perdre leurs jolies couleurs. Les variétés vertes aiment la lumière mais peuvent se contenter d’un endroit peu lumineux; Attention qui dit beaucoup de lumière ne dit pas forcément soleil direct qui pourrait nuire à cette plante. Une fenêtre situées côté ouest ou est devrait plaire à ta cordyline.

Arrosage : ses racines ne doivent jamais sécher mais elles ne doivent pas non plus baigner dans l’eau, compte un à deux arrosages par semaine selon la pièce.


Rhapis excelsa.

Nom français : Palmier bambou.

Également appelé palmier chinois, ce bel arbuste est une bouffée de vert dans ton intérieur.

Exposition : lumineuse, place-le à maximum 2/3m d’une belle fenêtre offrant suffisamment de lumière.

Arrosage : supporte mal l’excès d’eau, arrose quand le terreau est bien sec.


Les calathéas.

En allant aux courses tout à l’heure j’ai acheté un calathéa crocata (moins de 5 euros au Lidl). Photo prise à l’instant pour vous montrer “la bête” ;-) Il existe de nombreuses sortes de calathéas dont le feuillage est toujours très décoratif. Il n’est pas si difficile de prendre soin de cette plante mais on a intérêt à bien connaître ses exigences.

Nom français : Calathéa plume de paon, Plante plume de paon…

Si tu n’as pas d’endroit lumineux pour profiter d’une jolie Cordyline fructicosa ‘Kiwi’, tu peux te faire plaisir avec la plante paon. Cette-ci offre de grosses feuilles joliment colorées et n’apprécie pas le soleil direct. Un emplacement disposant d’une ombre légère seras parfait.

Exposition : pas de soleil direct, ombre légère.

Arrosage : arrose quand la surface du terreau est encore un peu humide. Brumise régulièrement son feuillage à l’eau non calcaire.

Le petit plus : n’hésite pas à placer le pot sur une coupelle remplie de galets que tu aura baigné dans l’eau pour conserver un milieu “humide”.


Anthurium sherzerianum.

Nom français : Langue de feu, Langue de boeuf.

C’est une plante qui s’offre et se reçoit beaucoup car très présente chez nos amis les fleuristes.

Exposition : lumière mais pas de soleil direct.

Arrosage : régulier, arrose quand la surface du terreau est encore un peu humide. Brumise régulièrement son feuillage à l’eau non calcaire.

Le petit plus : n’hésite pas à placer le pot sur une coupelle remplie de galets que tu aura baigné dans l’eau pour conserver un milieu “humide”.


Beaucarnea recurvata.

Nom français : Beaucarnéa récurvé, Noline récurvée, arbre bouteille.

Comme un arbre en miniature, le beaucarnea a tout pour te séduire…

Exposition : a besoin de lumière, supporte un peu de soleil direct.

Arrosage : une fois tous les 15 jours environs, arrose quand le terreau est bien sec sur une dizaine de centimètres car son tronc est une réserve d’eau.

Le petit plus : parfait pour l’intérieur, sa température idéale oscille entre 18° et 30°. Si tu souhaites le placer à l’extérieur quand il fait chaud (printemps-été) place le à l’abris de la pluie.


Aloe vera.

Cette plante aux milles vertues est célèbre pour son gel aux vertues thérapeutiques.

Nom français : Aloès commun, Lys du désert.

Exposition : a besoin de lumière mais ne supporte pas le soleil direct, privilégie une fenêtre disposant d’un bon éclairage sans laisser passer les rayons du soleil.

Arrosage : régulier mais modéré, arrose-le lorsque son substrat est sec en surface.

Le petit plus : utilise de l’eau à température ambiante pour arroser ton aloe vera, en effet une eau glacée peut engendrer un stress important sur ta plante.


Howea belmoreana.

Un palmier élégant et peu exigeant pour les férus de notes exotiques.

Nom français : Kentia.

Exposition : luminosité importante mais pas de soleil direct. A placer près d’une baie vitrée ou à l’ombre d’une véranda.

Arrosage : modéré, attend que la terre soit sèche pour l’arroser à nouveau, n’hésite pas à brumiser ses feuilles en hivers avec de l’eau non calcaire (ou eau de pluie).

Le petit plus : c’est une plante dépolluante qui lutte contre les émissions des composés volatiles organiques.


Epipremnum aureum.

Cette plante tropicale au feuillage très décoratif seras du plus bel effet dans ton intérieur.

Nom français : Lierre du diable ou pothos.

Exposition : emplacement lumineux sans soleil direct, ne le place surtout pas près d’une source de chaleur (radiateur, four…).

Arrosage : besoins limités en eau pour cette plante qu’il ne faudra arroser que lorsque son substrat est bien sec.

Le petit plus : c’est une liane retombante qui seras du plus bel effet en suspension, tu peux également lui confectionner un support pour l’y faire grimper.


Les kalanchoés.

Un petit bout de Madagascar dans votre intérieur…

Nom français : Kalanchoé.

Exposition : aime la lumière et le soleil (à éviter cependant en cas de fortes chaleurs).

Arrosage : attend que la terre soit bien sèche pour l’arroser mais ne l’oublie pas dans un coin, en général elle aura besoin de 2 arrosages par semaine pendant sa floraison puis d’un à deux arrosage tous les 15 jours.

Le petit plus : cette plante pousse dans les montagnes du coeur de Madagascar et se cultive très facilement par chez nous.


Peperomia

Vertes, panachées, gaufrées, pourpres et j’en passe, ce genre offre de nombreuses variétés et il y en a pour tous les goûts.

Nom français : Pépéromie (signifie apparenté aux poivriers).

Exposition : apprécie beaucoup la lumière mais craint le soleil direct (surtout durant la saison estivale).

Arrosage : c’est une plante tropicale mais cela n’empêche pas qu’elle puisse souffrir d’un excès d’eau et perdre toutes ses feuilles, arrose-là dès que le terreau est sec et brumise ses feuilles à l’eau non calcaire.

Le petit plus : tu peux mettre ton peperomia derrière une fenêtre qui recevra du soleil soit le matin, soit l’après-midi, déplace là en cas de soleil caniculaire.


Chlorophytum comosum.

Une ravissante plante dépolluante graphique et facile à tenir.

Nom français : Plante araignée, Phalangère.

Exposition : a besoin d’une bonne lumière mais ne supporte pas le soleil direct, cette plante adore l’humidité, n’hésite pas à la placer dans ta salle de bain, par contre évite à tout pris de la mettre à côté d’une source de chaleur (radiateur, four…).

Arrosage : au printemps et en été arrose dès que le terreau commence à sécher, en automne et en hivers attendre que le substrat soit bien sec avant de renouveller votre arrosage, brumiser régulièrement les feuilles à l’eau de pluie.

Le petit plus : c’est une superbe plante dépolluante qui lutte activement contre le monoxyde de carbone, le xylène et le benzène.


Yucca elephantipes.

Craque pour un yucca elephantipes qui ne demande que peu d’entretien pour un effet “so exotic”.

Nom français : Yucca pied d’éléphant.

Exposition : c’est un gourmand de lumière, hors de question de le mettre dans un bureau sombre, choisis un endroit bien ensoleillé, près d’une fenêtre plein sud par exemple.

Arrosage : la surface du terreau devra être sèche sur les premiers centimètres (entre 2 arrosages).

Le petit + : son environnement naturel étant plutôt humide, n’hésite pas à brumiser ses feuilles de temps en temps.