Légumes perpétuels : Acte 2

Gain de temps et économies garanties avec les légumes perpétuels. Suite de “Légumes perpétuels : les bases”, pour découvrir davantage de légumes vivaces.

par Claire MAJOREK

Si tu as manqué mon premier article sur les légumes perpétuels, clique-ici.

Dans le précédent article nous avons évoqué les bases. Nous avons ensuite découvert les secrets du cardon, du chénopode Bon-Henri, de l’oseille, du choux, des poireaux et céleris perpétuels ainsi que de l’oignon rocambole. On passe à la suite à la découverte de nouveaux (anciens) légumes vivaces à planter dans nos jardin.

Allium fistulosum / lusitanicum / cornutum

Noms communs : cive de St-Jacques, ciboule de saint-jacques.

A savoir : la ciboule de St-Jacques tient son nom des pèlerins de St-Jacques de Compostelle qui l’utilisaient pour prévenir du scorbut lors de leurs longs voyages. On peut la planter toute l’année dans son jardin, hormis pendant les grands froids.

On mange : ses tiges et bulbes au goût d’échalotes ou d’oignons (selon les goûts). Plante utilisée dans la confection de salades, potages et omelettes.

Esthétique : plante vivace herbacée verte ressemblant aux pousses d’échalotes que l’on peut retrouver dans son potager.

Récolte : mai à octobre.

Mertensia maritima.

Noms communs : Mertensie maritime, huître potagère, pulmonaire de Virginie…

A savoir : cette plante gastronomique est très prisée des restaurateurs chevronnés. Une feuille de cette plante se vend entre 30 et 50 centimes pièce au marché de Rungis. L’huître potagère est très rustique, son principal besoin étant de bénéficier d’un sol bien drainé.

On mange : ses feuilles crues ou cuites au goût iodé rappelant celui des huîtres.

Esthétique : feuilles oscillant entre le vert et le bleu, jolies petites fleurs d’un bleu tendre.

Récolte : mai à octobre.

Allium tuberosum.

Noms communs : ciboule de Chine, ciboulette tubéreuse, ciboulette chinoise…

A savoir : La ciboule de Chine comme son nom l’indique fait partie de la cuisine traditionnelle chinoise. Belle et bonne au potager, n’hésite pas à la placer en bordure de tes parcelles ornementales car elle propose des touffes bien fournies et une ravissante floraison.

On la mange : comme la ciboulette. Crues pour aromatiser les salades, sauces, omelettes, légumes, viandes, mayonnaise. Cuites en tartes salées, petits plats mijotés et poêlée de légumes. Les fleurs crues fines et délicieuses décorent les plats avec brio.

Esthétique : la ciboulette chinoise dispose d’une tige droite et bien dressée formant une touffe de petits bulbes. Les feuilles sont fines et plates et les fleurs blanche à la forme étoilée forment une ombelle parfumée. (La plante peut monter jusqu’à 70 cm).

Récolte : mars à novembre.

Rheum barbarum.

Nom commun : Rhubarbe des jardins.

A savoir : En raison de ses grosses feuilles, la rhubarbe transpire beaucoup, il faudra donc prendre soin de bien l’arroser. Rheum barbatum apprécie les sols plutôt riches, l’apport d’un engrais naturel est préférable.

On mange : les tiges crues ou cuites sont utilisées dans la réalisation de tartes, confitures, sirops, sorbets et même en légumes. L’acidité de cette plante nécessite d’être diminuée par l’ajout de sucre ou de sel. Les feuilles sont toxiques en raison de la teneur en acide oxalique qu’elles contiennent.

Esthétique : Jolies tiges rouges ou vertes sur lesquelles sont posées de très grosses feuilles pouvant faire office d’éventail en été ;-)

Récolte : avril à septembre.

Sium sirarum.

Nom communs : chervis, girole, berle des bergers…

A savoir : Autrefois pris sur la table des rois, le chervis a peu à peu disparu de nos potagers au profit d’autres légumes comme les carottes ou les salsifis. Résistant au froid, aux ravageurs et aux maladies, il ne te prendra pas beaucoup de temps au jardin.

On mange : ses racines tubéreuses au goût sucrées rappelant celles du panais. Attention cependant à utiliser uniquement sa chair blanche qui entoure une mèche centrale (car celle-ci peut s’avérer dure et fibreuse).

Esthétique : grande plante vivace herbacée pouvant atteindre 1 mètre et disposant de petites fleurs blanches regroupées en ombelles (durant l’été).

Récolte : janvier à mars et octobre à décembre.

Tropaeolum tuberosum.

Noms communs : capucine tubéreuse, maswallo, mashua…

A savoir : un seul pied de capucine tubéreuse peut fournir jusqu’à 700 grammes de bulbes pendant l’été. C’est l’amie idéale au potager car elle possède des propriétés visant à se protéger (et protéger vos autres plantes par la même occasion). Cette plante a donc une action anti-insectes, anti-nématodes (vers) et anti-bactéries, le top!

On mange : avec la capucine tubéreuse, rien ne se perd! On peut manger ses tubercules, ses feuilles et ses petites fleurs oranges! Cuisine les tubercules comme des pommes de terre, les jeunes feuilles se consomment crues en salades ou cuites avec des légumes verts. Les fleurs quand à elles sont sucrées et légèrement piquantes, utilise les pour décorer tes assiettes et apporter une touche de pep’s à tes plats.

Esthétique : 10/10, cette plante grimpante aux feuilles similaires à celles de notre capucine classique offre un festival de chaleur à la fin de l’été. Ses fleurs jaune-orangé aux calices rouge peuvent habiller un grillage ou un treillis. Dans certains jardins elle n’est pas cultivée pour être consommée mais uniquement pour son aspect décoratif.

Récolte : 5 à 6 mois après la plantation.

Arctium lappa.

Noms communs : grande bardane, bardane officinale, herbe aux seigneurs, herbe aux teigneux…

A savoir : la bardane peut être utilisée en paillage, cette plante a la capacité de concentrer les ions de cuivre et devient donc un bon fongicide. Lutte efficacement contre le mildiou avec cette méthode bio.

On mange : ses feuilles, cuites comme les épinards ou crues en salade. La racine et les hampes florales ont un goût d’artichaut.

Esthétique : grande plante pouvant atteindre 2 mètre de haut. Aspect champêtre et grandes hampes florales violettes. Récolte : fin de l’été (3 à 4 mois après la plantation).

Voilà ;-) comme d’habitude cette liste n’est pas exhaustive et sera complétée lors d’un prochain article. J’espère que cela t’as donné envie de planter des légumes perpétuels dans ton jardin. N’hésite pas à nous envoyer des photos de tes plantations et à nous écrire si tu as besoin de plus de conseils. Have a good day!