Potager, hors-série : Spécial Cuisine italienne
3 février2017
En savoir plus

Avec l’interview exclusive de la tomate, du basilic et d’autres figures de la gastronomie italienne! Aujourd’hui je te propose les bonnes associations pour créer un potager “so italiano”. Si comme moi tu adores les sauces de la mama, les gratins d’aubergines et le subtil parfum de l’origan, suis-moi!

Que tu ait un petit ou un grand jardin, pourquoi ne pas dédier une partie de celui-ci à un potager à thème. Aujourd’hui, nous allons aborder la cuisine italienne. Mais, rassure-toi, si tu es plutôt spécialités françaises, thaï, marocaine, d’autres articles vont suivre. D’ailleurs, n’hésite pas à me dire ce que tu aimes et je creuserais l’idée pour toi.


Les tomates

Une nouvelle façon de penser son potager.

Quand je pense à la cuisine italienne, je vois une grande marmite de sauce tomate, des pizzas dans leur four. Des herbes parfumées et des gratins d’aubergines parsemés de mozzarella. En bref, des produits simples : tomates, basilic, aubergine, mais de bons produits. Et pour ça on peut mettre la main au portefeuille ou cultiver un petit bout de terre avec amour !

Il serait trop facile de te lister bêtement les ingrédients de la cuisine italienne que tu connais déjà. Je ne vais pas non plus te proposer des variétés de légumes, je ne suis pas vendeuse de graines. On va surtout parler de “compagnonnage” au potager. Le but étant de favoriser la biodiversité “positive” pour parvenir à un équilibre harmonieux au potager.

Ici, on réfléchit à ses associations de plantes et on vérifie si elles sont positives, négatives ou neutres. Cela nous permettra de faire des modifications s’il en faut ou d’optimiser le placement des végétaux dans le potager.

Tu peux réaliser ces associations de différentes manières :

  • en ligne ou en potager en carré, en alternant une ligne sur deux.
  • sur le même rang en alternant une plante puis une autre.
  • en plaçant des plantes bénéfiques devant d’autres, par exemple des oeillets d’inde devant tes pieds de tomates.

Légumes, fleurs et aromates pour un mélange gagnant!


Les tomates

Les tomates.

Le coeur de la cuisine italienne! Les tomates bien que faciles à faire pousser sont sujettes à de nombreuses interrogations. Elles demandent un arrosage moyen et un bon ensoleillement. On les plantes de février à mai selon la région attention car elles ne supportent pas le froid.

Interview de “la tomate” :

” J’aime bien la compagnie des herbes aromatiques, mon meilleur pote c’est le basilic. Il stimule ma croissance et me rend plus goûteuse. Concernant les légumes, j’apprécie les asperges, les poireaux, les carottes… mais Claire n’a pas souhaité les intégrer à sa liste car elle veut seulement intégrer les grands classiques de la cuisine italienne. Elle as quand même pris soin de ne pas choisir d’espèces néfastes pour que je reste belle et en pleine forme! Je n’aime guère le fenouil, le maïs et ne parlons pas des pommes de terre. Mon ennemi juré, c’est le chou, je ne peux pas le voir en peinture! “


Les tomates

Le soucis.

Le soucis sera le compagnon parfait pour ton potager“italien”. Tout d’abord, il éloigne les pucerons et les aleurodes. Ensuite il est très apprécié de nos amies les abeilles.

Cette jolie plante fleurie apprécie la compagnie des tomates, des poivrons et de l’ail. Elle est neutre avec les autres espèces que je vais te proposer. Admettons que tu fasses un potager en carré. Si tu sais quelles plantes s’apprécient ou non , tu pourra décider de les placer côte à côte ou de les éloigner.

Interview du “soucis” :

Claire m’a choisi parce que j’ai de nombreux amis au potager. Les abeilles m’adorent et ne cessent de venir me butiner. Lorsqu’elles passent par chez moi elles pollinisent les légumes. Et comme chacun le sait, plus un légume est pollinisé plus il sera beau, gros, sain et exempt de maladies. La cerise sur le gâteau c’est que tu peux utiliser mes fleurs qui sont comestibles pour décorer tes assiettes. En plus je ne suis pas très exigeant, je m’accommode à tous types de sol. Mes besoins en eau sont modérés et je me contente d’une exposition allant du soleil à la mi-ombre. Adopte-moi!


Les tomates

L’origan

L’aromate inconditionnel de la pizza. C’est une plante très mellifère qui attire nos amies les abeilles. Elle n’aime pas les sols trop lourds mais s’avère facile d’entretien. Ses besoins en eau sont modérés et elle appréciera un sol bien drainé. Prévois-lui une petite place au soleil et le tour est joué!

Interview de “L’origan” :

Alors là je t’arrête tout de suite, mon petit nom c’est marjolaine. Et on ne va pas être copain car tu n’as choisi aucun de mes amis pour ce “spécial italien”. Bon, au moins, tu n’y as pas mis de pommes de terre, c’est déjà ça!

NB: comme tu peux le constater, l’origan est susceptible…


Les tomates

L’aubergine

Le substrat de l’aubergine doit être frais et bien drainé. Des arrosages copieux devront être apportés au pied par fortes chaleurs. Attention quand même aux excès d’eau sur sol argileux par exemple. Un paillage est recommandé pour ce légume qui apprécie également les apports en purin d’ortie. Tu peux également “lui faire plaisir” avec de l’extrait fermenté de feuilles de tomates ou de gourmands.

Interview de “L’aubergine” :

J’apprécie fortement la compagnie des abeilles! N’hésite pas à m’entourer de plantes mellifères comme la bourrache, l’oeillet d’inde ou le soucis. En étant bien pollinisée je serais plus gourmande que jamais! Sublime-moi en gratin, en lasagne, en tarte salée ou avec des pastas! Trempe-moi dans l’huile d’olive, assaisonne-moi de mille et une saveurs.


Les tomates

La capucine

Facile à faire pousser, belle et peu exigeante, la capucine est une de mes fleurs préférée au potager! Elle est très appréciée des abeilles et des bourdons qui viennent la butiner de la fin du printemps à l’automne. De plus elle dispose d’une action favorable pour lutter contre le mildiou.

Interview de “La capucine” :

On m’apprécie au potager mais il faut dire que je rend service à tout le monde. Je sers de leurre aux autres plantes et les pucerons viennent se coller sur mes jolies feuilles rondes. Je sers également de garde-manger aux coccinelles qui viennent faire le plein de ces petites bêbêtes. D’ailleurs, à force, ça chatouille! Claire est tout le temps en train de déguster mes fleurs. Heureusement, j’en produis beaucoup! On peut également faire des câpres avec mes boutons floraux.


Les tomates

Le basilic

Le basilic c’est parfois compliqué, non? Un jour j’ai discuté avec un maraîcher local, lui expliquant que je ne parvenais pas à faire tenir mon basilic très longtemps. Il m’a posé une seule question : vous coupez les inflorescences ? La réponse était non. Avant que le basilic ne parte en fleurs il faut le couper à ras d’un noeud en dessous de cette future partie fleurie. Ou pour l’expliquer plus simplement : coupez-lui la tête! Depuis mon basilic dure beaucoup plus longtemps.

Interview du “Basilic” :

C’est le grand amour entre moi et la tomate, elle vous en as parlé? Je me mets en 4 pour stimuler sa croissance. Je suis très efficace d’une manière plus générale pour éloigner les mouches et les moustiques. Dans mes meilleurs amis, on peut compter les poivrons et les aubergines. Je suis donc l’allié parfait pour un potager italien!


Les tomates

Le poivron

Le poivron est un légume très gourmand. Si tu en plantes cette année, ne le replante pas au même endroit l’année prochaine. D’une manière générale et pour tous les légumes, une rotation des cultures est nécessaire. Quand tu plantes un poivron à un endroit, ne le replante pas à ce même endroit avant 3 ans.

Interview du “Poivron” :

Si tu veux qu’on soit pote, je vais d’abord poser mes conditions! Personnellement j’aime bien la compagnie du basilic et de l’ail qui repoussent les ravageurs. Et puis j’avoue avoir un petit béguin pour les aubergines et les tomates! Certains légumes me débectent mais ils ne sont pas dans la liste donc tu peux te faire plaizzz. Ah, j’allais oublier, les fleurs : bourrache et oeillets d’inde sont les bienvenues pour alpaguer les insectes butineurs.


Les tomates

La bourrache

Sa floraison pourra contenter les abeilles sur une longue période. On ne le dira jamais assez, les abeilles sont nécessaires pour obtenir de beaux légumes et de beaux fruits. Petite astuce qui n’a rien à voir avec notre potager italien : la bourrache est excellente pour les fraises. Le nectar et pollen du fraisier ne sont pas suffisamment attractifs pour les insectes pollinisateurs. Hors celui-ci a besoin d’être “visité” plusieurs fois pour l’obtention de beaux fruits. Si tu veux avoir de belles fraises, sème de la bourrache à proximité de tes fraisiers.

Interview de la “bourrache” :

J’ai de multiples cordes à mon arc, on peut me considérer comme la star du jardin bio. Si tu ne me crois pas, je peux te fournir C.V et lettre de motivation. Tout d’abord, j’ai de ravissantes fleurs bleues en forme d’étoiles ce qui n’est pas ton cas. Ensuite, les cuisiniers gastronomiques m’utilisent pour sublimer leurs plats, ça t’en bouche un coin, hein? J’éloigne les limaces et les nématodes, c’est ce qu’on appelle le pouvoir de la force, Bro! Pour finir, j’attire les abeilles ainsi que de nombreux papillons qui ne veulent que moi pour pondre et nourrir leurs chenilles. “


Les tomates

L’ail

Véritable atout au jardin, l’ail repousse les insectes en général. Tu peux l’utiliser comme fongicide en préparant une décoction. Pour cela, hache 2 à 3 gousses d’ail et plonge-les dans l’eau bouillante. Couvre ton mélange, laisse-le infuser 12h et le tour est joué! Tu n’as plus qu’à filtrer, il est prêt à être pulvérisé. Cette préparation devra être appliquée 3 fois en laissant quelques jours d’intervalle entre chaque. Elle ne se conserve pas. Tu peux l’utiliser pour lutter contre l’oïdium, la rouille et le mildiou…

Interview de “l’ail” :

Très chère voyons, vous avez oublié de préciser que m’utiliser en décoction permet de lutter efficacement contre les pucerons. Je vous pardonne si vous m’accordez une petite place à côté des pieds de tomates. L’association parfaite selon moi, mais j’aime aussi la compagnie des fraises.


Voilà cher ami :-) N’hésite pas à me contacter si tu souhaites avoir des idées d’associations positives sur une thématique potagère. Je te souhaite une agréable journée, à bientôt.