Les plantes qui me soignent en hiver
22 décembre2016
En savoir plus

On a tellement l’habitude de s’auto-médicamenter ou d’aller chez le médecin qu’on ne prend pas le temps de connaître les plantes que la nature nous offre pour nous soigner.

Moi la première! Le jour ou j’ai commencé à m’intéresser aux vertues de certaines plantes sur la santé, j’avais une rage de dent, c’était un dimanche et je souffrais le martyr.

Un passage sur le net pour récolter quelques informations, quelques clou de girofle broyés posés sur la douleur et c’en était fini ! Pas très ragoutant certe mais terriblement efficace et quand on a mal… depuis à chaque maux de dents je sais que le clou de girofle est un puissant antiseptique et je n’hésite pas à l’utiliser pour me soigner.

"Tisane de fleurs"


Infusions aux plantes : dosages et recommandations.

Pour débuter simplement, je te propose de commencer par des infusions car c’est la méthode la plus simple pour commencer en phytothérapie.

Le dosage pour une infusion diffère en fonction du type de plantes et de tes choix : fleurs sèches ou fraîches mais il existe un dosage global que l’on peut appliquer :

  • Pour les fleurs et/ou feuilles sèches : 3 à 5 grammes pour une tasse et 30 à 40 g pour 1 Litre.
  • Pour les fleurs et/ou feuilles fraîches : 6 à 10 grammes pour une tasse et 60 à 80 g pour 1 Litre.

Note à l’égard des femmes enceintes ou allaitantes : si tu attend un petit bonheur ou que tu allaite un petit bout de choux, je te conseille vivement de demander conseil à ton médecin avant d’utiliser une plante ou une autre pour te soigner.

"Apprendre à doser ses infusions"


Plantes séchées “maison” ou achetées en magasin.

Tu peux au choix : faire sécher tes feuilles ou fleurs toi même ou en acheter sur des sites spécialisés. Si tu achète des fleurs séchées, veille à ce qu’elles soient bio.

Si tu récupère les feuilles et fleurs de ton jardin, c’est parfait je vais même t’expliquer comment tu peux les faire sécher histoire de pouvoir en bénéficier toute l’année.

Quoi récolter dans mon jardin ?

Cela dépend des plantes, pour certaines tu vas récolter uniquement les fleurs, pour d’autres les feuilles, certaines vont donner un goût agréable à ta préparation d’autres auront en plus des vertues médicinales.

Quelques exemples :

  • Feuilles de mûrier, noisetier, framboisier, houblon, cerfeuil, mélisse, ortie, sauge, persil…

  • Fleurs et boutons floraux de coquelicot, rose, camomille, pâquerette et violette…

  • Tigettes d’aromates : basilic, menthe, origan, thym, romarin…

"Boutons de rose séchés"

Note à l’égard de tous : ne ramasse pas de plantes en dehors de ton jardin sauf si tu es absolument sûre que personne n’est venu épandre de produits phytosanitaires, si tu récolte des plantes chez des amis ou de la famille pense bien à leur poser la question.

Comment faire sécher les fleurs et feuilles de ton jardin.

Comme il existe rarement une seul réponse à une question, tu vas pouvoir choisir la méthode qui te convient le plus :

Une cagette :

et oui tu peux tout simplement faire sécher ta récolte à l’air libre (économie d’énergie = 100% ;-) ), met un torchon propre ou des essuis-tout au fond de ta cagette, ajoute-y ta récolte et place ta cagette une semaine au sec et à l’abris de la lumière.

Ton four :

place ta récolte sur la plaque de ton four et laisse sécher 1 heure à 140 °.

Ton micro-onde :

prend une assiette, recouvre-là de papier essuis-tout, pose ta récolte (feuilles, fleurs…) sur l’assiette et fais chauffer ton micro-onde pendant 2 à 3 minutes.

Un morceau de ficelle :

tu peux également faire des bouquets et les ficeler en hauteur dans un endroit sec et ombragé, cela fonctionne bien avec les plantes à feuillage un peu robuste.

NB : Personnellement je pense que la méthode “douce” est la meilleure, laisser sécher ma récolte une semaine dans une cagette permet à mes feuilles et fleurs de conserver un maximum d’agents actifs.

"Mix de feuilles séchées."


Liste de plantes utiles pour cet hivers.

Les plantes que je te propose sont simples à trouver et à reconnaître, pour plus de transparence j’ai préféré te les présenter par catégories mais sache que les plantes ont toujours plusieurs effets sur la santé. Des plantes considérées efficaces pour les maux de gorges auront bien évidemment d’autres vertues.

Il existe une foultitude de plantes pouvant être utilisées en phytothérapie, je te ferais donc régulièrement des minis-listings de plantes plus ou moins utiles selon les saisons.

Pour les maux de gorge et états grippaux.

Il fait froid et nous sommes tous quelque peu affaiblis voir grelottants… Les maux de gorge touchent quasiment tout le monde en cette période de l’année mais on ne vas pas se laisser aller!

L’Origan.

Nom latin : Origanum vulgare.

Autres noms communs : thé rouge ou marjolaine sauvage.

A savoir : cette plante bien connue pour assaisonner les pizzas n’est pas à classer uniquement dans la catégorie “aromates”, c’est également une plante médicinale efficace qui peut s’utiliser comme antiseptique respiratoire.

Utilisation : laisse infuser 50 grammes d’origan dans 1 Litre d’eau pendant 7 mn et bois 3 tasses par jour de cette préparation, cela vas adoucir ta gorge et désencombrer tes bronches.

"Origanum vulgare"


La Mauve.

Nom latin : Malva sylvestris.

Autres noms communs : mauve sylvestre, grande mauve, mauve des bois…

A savoir : elle possède des vertues expectorantes, elle est également utilisée en inhalation pour traiter l’asthme et pour apaiser les toux, bronchites, laryngites, angines et grippes.

Utilisation : en infusion, mélange deux cuillères à soupe de fleurs et feuilles séchées dans 1 Litre d’eau chaude et bois 3 tasses par jour, cela t’aidera en cas de toux grasses (grâce à ses vertues expectorantes).

"Malva sylvestris"


Le Grand plantain.

Nom latin : Plantago major.

Autres noms communs : plantain des oiseaux, plantain à grandes feuilles.

A savoir : plante discrète et robuste qu’on a plutôt l’habitude de piétiner en bordure de chemin, le plantain s’avère être un anti-inflammatoire efficace. Il s’utilise également pour soigner les infections urinaires et soucis de constipation. Tous les plantains ont les même propriétés et aucun d’eux n’est toxique, tu peux donc utiliser celui que tu vas trouver.

Utilisation : utilise les feuilles séchées en infusion et bois une tasse de cette préparation 3 fois par jour.

"Plantago major"


L’Echinacée.

Nom latin : Echinacea purpurea.

Autres noms communs : echinacée pourpre, rudbeckie rouge, rudbeckie d’Amérique.

A savoir : l’échinacée stimule le système immunitaire, c’est un antibiotique naturel, un anti-inflammatoire respiratoire et un anti-grippal.

Utilisation : en infusion, ici c’est la racine qui devra être séchée puis utilisée à hauteur d’un gramme de racine sèche pour une tasse d’eau bouillante, laisse infuser 10 mn et bois une à six tasses par jour.

"Echinacea purpurea"


Le Thym.

Nom latin : Thymus vulgaris.

Autres noms communs : thym commun.

A savoir : le thym calmera tes quintes de toux surtout pour les infections de type bronchites, coqueluche ou pleurésie, il est également efficace pour lutter contre l’asthme et le rhume des foins (cela peut servir au printemps et en été :-) )

Utilisation : on prélève uniquement la partie aérienne (fleurs et feuilles) qui est plus efficace et on fait infuser quelques grammes dans de l’eau chaude pour apaiser sa gorge.

"Thymus vulgaris"


Pour la digestion et les petits tracas du quotidien.

Nous sommes le 21 décembre, beaucoup d’entre nous allons abuser des bonnes choses à noël en multipliant les repas de familles, puis au jour de l’an en fêtant dignement avec nos amis.

Ton foie, ton estomac bref ton système digestif risque d’en prendre un coup et comme tous les ans tu diras “plus jamais je n’abuserais comme ça, j’ai vraiment exagéré, je paye grave!”.

Pas de panique, il n’y a pas que la citrate de bétaïne et le spasfon dans la vie il y a aussi les plantes.

La Sauge.

Nom latin : Salvia officinalis.

Autres noms communs : sauge officinale, grande sauge, herbe sacrée, thé d’Europe…

A savoir : ce n’est pas très glamour mais bon quand on parle du système digestif ça l’est rarement! Après avoir abusé, ta digestion s’avère lente et difficile, voir tumultueuse, opte donc pour la tisane de sauge.

Utilisation : 1 à 3 grammes de feuilles sèches dans une tasse d’eau chaude à prendre après les repas, pour le repas du soir passe à 1 gramme car cette plante a un effet anti-fatigue.

"Salvia officinalis"


Le Pissenlit

Nom latin : Taraxacum officinale.

Autres noms communs : dent de lion, salade de taupe.

A savoir : pour tous ceux qui ont abusé des bons vins sans se soucier de l’état de leur foie, ceux qui ont tellement mangé que leur système digestif est partit en vacance entraînant constipation et digestion difficile.

Utilisation : 4 à 10 grammes de feuilles séchées dans 150 ml d’eau chaude, à prendre 3 fois par jour (maximum).

"Taraxacum officinale"


La Chélidoine.

Nom latin : Chelidonium majus.

Autres noms communs : herbe à verrues, herbe aux boucs, grande chélidoine, chélidoine majeur.

A savoir : propriétés antispasmodiques, lutte efficacement contre les crampes gastriques et intestinales.

Utilisation : en infusion, 3 fois par jour maximum - 5 grammes de feuilles dans de l’eau bouillante pour une tisane, goût amer (à forte dose elle peut s’avérer toxique en raison de ses substances alcaloïdes, bien respecter les doses et ne pas prendre en traitement prolongé).

"Chelidonium majus"


Le Chardon-Marie.

Nom latin : Sylibum marianum.

Autres noms communs : chardon argenté, artichaut sauvage, chardon de Notre-Dame, épine blanche.

A savoir : Refais toi un foie tout neuf avec cette plante miraculeuse aux fortes propriétés hépatiques!

Utilisation : en décoction, utilise 3,5 grammes de feuilles dans 150 ml d’eau et fais bouillir le tout. Tisane à boire 30 mn avant chaque repas.

"Sylibum marianum"


Camomille matricaire.

Nom latin : Matricaria camomilla et Matricaria recutica.

Autres noms communs : camomille allemande, fausse camomille, camomille sauvage, oeil du soleil…

A savoir : Antispasmodique et spasmolytique, cette plante lutte contre les crampes d’estomac et le syndrôme du colon irritable.

Utilisation : 1 cuillère à soupe de fleurs séchées dans 200 ml d’eau chaude, laisse infuser 10 mn et bois une tasse plusieurs fois par jour, si tu veux l’utiliser pour te détendre, n’hésite pas à boire une tasse avant de te coucher.

"Matricaria camomilla"


Pour rebooster ton organisme.

Car : mieux vaut prévenir que guérir! C’est en restant en bonne santé qu’on évite de tomber malade, j’avoue qu’elle était facile celle-là. En tout les cas voici quelques plantes pour booster ton système immunitaire et rester en bonne santé.

Bonne annéééééée et bonne santéééééé et plein d’argent, oui bon le plus important c’est quand même la santé (phrases entendues 1 milliard de fois depuis que je suis née. Certes il vaut mieux être riche, beau et en bonne santé que moche, pauvre et malade mais bon mes expériences hors santé sont encore en phase de test).

L’Ortie.

Nom latin : Urtica dioica.

Autres noms communs : ortie dioïque, ortie commune.

A savoir : cette plante ultra facile à trouver prévient de l’anémie, équilibre les fonctions de l’organisme, elle est également alcalinisante et reminéralisante, en association avec l’échinacée et le thym (vu précédemment) elle protègera tes poumons,

Utilisation : l’ortie peut être consommée de manière régulière et sur plusieurs mois. Tu peux te préparer une infusion de feuilles avec 3 cuillères à soupe de feuilles séchées et 500 ml d’eau cela te permettra de boire plusieurs tasses par jour.

"Urtia dioica"


L’ail.

Nom latin : Allium sativum.

Autres noms communs : ail commun, ail cultivé.

A savoir : anti-viral et anti-infectieux, l’ail lutte efficacement contre le vieillissement cellulaire (anti-oxydant), protège de la pollution et du tabac et prévient les rhumes, les grippes et la fièvre, il améliore également la circulation et le métabolisme des lipides… (entre autre!)

Utilisation : en infusion ou en décoction, une gousse d’ail frais dans une tasse d’eau à laisser infuser pendant 4 à 5 minutes. Consommation : une à 3 tasses par jour.

"Allium sativum"


La passiflore.

Nom latin : Passiflora incarnata.

Autres noms communs : fleur de la passion, grenadille.

A savoir : on sait tous que le stress rend malade hors la passiflore améliore le sommeil, réduit la tension nerveuse, l’anxiété et l’irritabilité, elle traite également les palpitations et l’hypertension liées à l’émotivité, se détendre c’est donc aussi prendre soin de de sa santé.

Utilisation : 2,5 grammes de parties aériennes séchées* dans 1 Litre d’eau bouillante, filtre et cosomme 1 à 4 tasses par jour (*fleurs et feuilles récoltées à l’apparition des fruits).

"Passiflora incarnata"


Le coquelicot.

Nom latin : Papaver rhoeas.

Autres noms communs : ponceau, gravesole, pavot coquelicot, pavot rouge.

A savoir : c’est une plante à double effet, ses effets apaisants permettent de lutter contre les troubles du sommeil des enfants de plus de 7 ans, elle dispose également de propriétés antiseptiques, antitussives et apaisantes ce qui favorisera la guérison d’un loulou malade et excité en cette veille de noël.

Utilisation : les doses sont à respecter impérativement car non respectées les effets secondaires se laisseraient immédiatement sentir. Tu peux préparer tes pétales de coquelicots en infusion ou en sirop. Pour le sirop, fais macérer 65 grammes de pétales de coquelicot dans 1 Litre d’eau puis filtre la préparation et ajoute 180 grammes de sucre pour 100 ml de préparation. Pour l’infusion, le ratio est de 20 grammes de pétales séchées pour 1 Litre d’eau.

"Papaver rhoeas"


L’Arbre aux quarantes écus.

Nom latin : Ginkgo biloba.

A savoir : c’est mon arbre préféré, pourquoi? car c’est un roc, un des derniers vestiges vivant de la préhistoire et qu’il résiste à tout (un peu comme moi ;-)). Cet arbre que je considère presque comme magique améliore nos fonctions cérébrales, stimule notre mémoire, favorise notre raisonnement… Bref, un véritable booster intellectuel!

Utilisation : on peut faire une tisane mais elle seras surtout efficace pour améliorer la circulation, dans ce cas utiliser 20 à 40 grammes de fleurs fraîches ou 2 à 3 cuillères à café de fleurs séchées pour 1 Litre d’eau (pas plus car une cuillère de plus et ladite tisane se transformera en vermifuge). Tu peux également acheter des gélules en pharmacie et faire une cure (toutes les plantes présentes dans cet article peuvent s’acheter en versions sèches, sirops ou gélules).

"Ginkgo biloba"


Bien sûre il y a d’autres plantes aux vertues toutes aussi intéressantes que celles proposées dans cet article. Si tu t’interroge sur une plante ou une autre, n’hésite pas à m’écrire et j’écrirais un article spécialement pour toi.